jbp

Batterie à Géométrie Variable !

La batterie est un des rares instruments à pouvoir être transformé selon l'humeur du jour. Il suffit de modifier sa configuration pour être amené à jouer différemment. Selon le contexte musical j'ai joué des configurations variables. 18'', 20'', 22'' voire 24''en grosse caisse, des toms de 8'', 10'', 12'', 13'', et 14'', 16'' en toms basses. Ma configuration préférée est 2 toms médiums et 2 toms basses, mais il m'arrive également de jouer une configuration simplifiée avec un médium et un basse.
Au début de ma carrière j'ai joué des batteries ASBA en métal. Je joue SONOR depuis 1979. Néanmoins, dans le contexte professionnel, j'ai eu l'occasion de jouer à peu près toutes les marques.

jbp

A la fin des années 70 j'ai opté pour des SONOR Phonic, puis Phonic Plus. C'était alors un «standard», chez SONOR toutes les batteries étaient en hêtre. Depuis cette époque j'ai toujours conservé une séries de ces fûts, et notamment une petite grosse caisse de 15'' que j'avais conçue (avant la mode des grosses caisses de petit diamètre) à partir d'un fût de tom tom auquel j'avais associé des cercles en bois de tambour français. Cette grosse caisse est idéale pour les petites scènes et les répétitions. De plus elle tient dans un coffre de voiture ! J'utilise couramment une 20'' ou une 22'' associées à des toms de 10'', 12'', 14'' et 16'' en toms basse.

jbp

Après avoir utilisé au fil des années les séries Hilite, SonorLite, Signature « Special Edition » en érable, Designer, Force de toutes les générations, SQ², je suis revenu à jouer quotidiennement ces modèles Phonic finition chêne. J'aime cette série, le son est vivant, clair, précis. C'est un instrument simple et efficace, très recherché aujourd'hui.

jbp

Les caisses claires sont une passion. Dans le passé j'en ai possédé beaucoup, de toutes marques, de toutes matières, de toutes profondeurs. Aujourd'hui, je joue essentiellement des modèles de 5'' à 7'', en hêtre, une SQ² en érable, et une 5'' en métal de série Phonic. J'utilise le plus souvent une peau EVANS G1 en peau de frappe. J'ai monté une de mes caisses avec une peau animale ; c'est idéal pour jouer avec des balais.

jbp
Les cymbales

La Cymbale, aussi rare qu'une rencontre...

Le domaine des cymbales est un univers vaste dans lequel chaque batteur doit puiser pour constituer une palette sonore personnelle et unique. Connaitre les cymbales s'acquiert avec le temps et l'expérience. Cette connaissance demande de la maturité, car il existe des milliers de modèles, de tailles, d'épaisseurs, de factures différentes, et il n'est pas facile de s'orienter dans l'immensité de la proposition.

Suivant le contexte, je joue des modèles dont les caractéristiques sont diamétralement opposées. Ce peut être une ride de 22'' épaisse, lourde, précise, au son clair et pénétrant, ou une ride de 20''souple et sombre, à l'attaque douce et ronde. J'ai une préférence pour ces dernières, c'est pourquoi j'ai choisi des cymbales Istanbul Mehmet. La marque turque propose toutes sortes de séries, orientées rock, jazz, fusion… mais aussi et surtout des pièces rares, uniques par leur manufacture.

J'aime les caractéristiques acoustiques rugueuses et non aseptisées de ces modèles. Ils sont uniques et vivants.

La cymbale est un mystère né d'une savante alchimie entre les 4 éléments, air, feu, eau et terre. La science des métaux était connue des anciens, Mehmet est leur héritier.
Je connais Mehmet Tamdeger. C'est un homme qui porte en lui la Tradition passée, et l'histoire moderne de la cymbale.

jbp

Les baguettes

Bien choisir ses baguettes est important. Il existe des milliers de modèles élaborés dans des matières diverses. Quand un batteur choisit un type de baguettes, il pense le plus souvent diamètre, poids, longueur, équilibre… c'est fondamental pour la technique et la vélocité.
Mais il faut également penser son !
L'influence du type de baguettes sur le son des cymbales est prépondérante. Les paramètres à considérer sont :
la matière première (érable, hickory, chêne, synthétique,…) qui est déterminante et qui en fonction de sa dureté libérera plus ou moins de hautes ou basses fréquences. la forme de l'olive, celle du col… ont également une influence déterminante sur la libération des fréquences hautes ou basses. J'utilise des baguettes qui sont le plus souvent en hickory. Il m'arrive d'utiliser de l'érable qui est plus tendre et libère donc des graves. Suivant les circonstances, pour obtenir plus d'attaque, j'utilise des baguettes en chêne ou en matériau synthétique.

jbp

Depuis de nombreuses années, j'ai conservé (collectionné) des baguettes de toutes marques et toutes factures. Pour le fun, de temps en temps je travaille avec des baguettes très différentes de celles que j'utilise au quotidien. Ainsi les sensations sont renouvelées ; je m'éloigne de mes repères, je perçois différemment les choses. Cette perte momentanée des habitudes et des réflexes conditionnés, m'oblige à reconsidérer ma tenue de baguette, ma position. Mais je reviens toujours à mon modèle préféré. De même, j''ai toujours avec mon kit une panoplie très complète de baguettes, battes, balais, mailloches, qui me permettent de travailler le son selon les circonstances, et les exigences du moment.

jbp